Coronavirus : Le point au Gabon après trois mois de lutte

Ads

Partagez!

Le comité chargé du suivi de la maladie a fait, le 12 juin, le bilan des trois mois de riposte contre l’épidémie de COVID-19 dans le pays.

Le comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à coronavirus au Gabon (COPIL) a fait, le 12 juin, le bilan des trois mois de lutte contre la COVID-19 dans le pays. Selon les chiffres communiqués à cet effet, le pays compte 3.463 cas confirmés au coronavirus. 1.024 guérisons ont été enregistrées contre 23 décès pour l’instant.

La répartition des cas montre que 61% des personnes contaminées sont des hommes, contre 39% pour des femmes. Concernant la stratégie de riposte contre l’épidémie, elle a été revue et maintenue. Le Gabon a pris des mesures drastiques pour ralentir l’importation massive du virus sur son sol, notamment la mise en place des dispositifs sanitaires au niveau des frontières.

Mais aussi pour limiter la  contamination locale. Pour ce faire, le pays a décidé de la fermeture des frontières, la restriction des mouvements dans les lieux publics, le dépistage des cas suspects, la recherche active des cas contacts et leur confinement, etc.

Le pays a également intensifié la sensibilisation sur les mesures barrières et a multiplié les sites de dépistage pour éviter la généralisation de l’épidémie et améliorer la prise en charge. En trois mois, le Gabon a installé trois nouveaux laboratoires COVID-19. Il y en a sept au total aujourd’hui dans le pays.

«A ce jour, la capacité de dépistage s’élève à 11.000 tests. Le dépistage de masse a permis la détection de plusieurs cas en l’espace d’un mois, au regard de l’évolution hebdomadaire des cas positifs par rapport au dépistage», a déclaré Dr Guy Patrick Obiang Ndong, porte-parole du COPIL.

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Coronavirus : Le point au Gabon après trois mois de lutte"

Laisser un commentaire