Egypte : Désapprobation après la mise aux enchères d’un buste de Toutankhamon

Ads

Partagez!

Le gouvernement et la maison d’enchères Christie’s ne s’accordent pas sur la légalité de la vente, programmée pour le 4 juillet prochain à Londres.

Un portrait sculpté du jeune pharaon Toutankhamon sera mis aux enchères jeudi prochain à Londres, en Angleterre. Une vente qui n’a pas l’aval du gouvernement égyptien, mais qui pourrait néanmoins avoir lieu, malgré cette opposition.

L’Egypte réclame en effet l’annulation de la vente et la restitution de cette œuvre d’art. Il s’agit en l’occurrence d’une tête en quartzite brun de plus de 3000 ans, mesurant 28,5 cm de haut.

Elle représente le dieu Amon sous les traits du pharaon Toutankhamon et est estimée à plus de 4 millions de livres sterling (4,5 millions d’euros), selon la maison d’enchères Christie’s.

Pour l’archéologue égyptien, Zahi Hawass, l’œuvre a «quitté l’Egypte dans les années 1970 parce qu’à cette époque, d’autres objets anciens de même nature ont été volés au temple de Karnak», à Louxor.

Aussi, les Egyptiens réclament-ils tous les certificats d’acquisition de l’œuvre. Cependant, du côté de Christie’s, on souligne la légalité de la vente.

Lire aussi Egypte : un mystérieux tombeau ouvert en direct à la télévision

Comments

commentaires

Actualité africaine

Be the first to comment on "Egypte : Désapprobation après la mise aux enchères d’un buste de Toutankhamon"

Laisser un commentaire