Gabon / Mezui – Mavioga : Le clash !

Guy Christian MaviogaGuy Christian Mavioga

Annonces

Partagez!

Cette porte-parole du Parti démocratique gabonais digère mal la dernière sortie du secrétaire exécutif du Bloc démocratique chrétien. Ce dernier a traité le parti au pouvoir de dangereux pour le Gabon.

Au cours de sa dernière sortie à l’occasion de la conférence de presse qu’il a donnée lundi dernier à Libreville, Guy Christian Mavioga n’a pas été tendre à l’endroit du Parti démocratique gabonais (PDG). Il a traité le parti au pouvoir de «grosse force d’inertie qui ne saurait permettre au président Ali Bongo d’atteindre ses objectifs relatifs à l’émergence du Gabon d’ici 2025».

«Nous pensons que le PDG à l’étape actuelle, est un premier danger pour le Gabon », a poursuivi l’orateur qui affirme que les vrais opposants au régime se trouvent dans le parti au pouvoir. M. Mavioga compare cette formation politique à une machine obsolète qui nécessite une révision complète pour pouvoir fonctionner.

«Par conséquent, nous réaffirmons notre vœu de voir Ali Bongo Ondimba créer son propre parti politique», a-t-il suggéré. Un diagnostic suffisamment grave et insultant qui a suscité une levée de bois vert dans le camp du PDG.

Sans se faire prier, Clémence Mezui est sortie de sa réserve pour donner de la réplique à Guy Christian Mavioga. Outrée par ce qui parait à ses yeux comme une sorte d’ingratitude, dans un style sans concession et sans pudeur, cette cadre du PDG vide son sac en faisant étalage des prébendes que ce dernier tire de sa proximité avec le régime en place.

«M. Mavioga, malgré tous les avantages et privilèges qu’il tire de sa proximité avec le PDG et ses instances dirigeantes dont le distingué camarade président Ali Bongo Ondimba, s’est cru obligé de cracher dans la soupe qui le nourrit et le fait connaître», a tenu à rappeler Mme Mezui.

Selon elle, le porte-parole de la majorité «soutenant l’action d’Ali Bongo Ondimba, Guy Christian Mavioga s’est tout simplement assis sur le principe faisant obligation à chacun de ses membres d’intégrer dans leurs relations le principe du respect mutuel».

Clémence Mezui, a invité ses camarades du parti au pouvoir «à ne pas répondre aux provocations malveillantes, mais à demeurer vigilants, en attendant de se retrouver pour travailler efficacement à l’oeuvre de construction nationale, en vue de l’émergence du Gabon».

Lire aussi : Gabon : la bourde du porte parole de la majorité présidentielle

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Be the first to comment on "Gabon / Mezui – Mavioga : Le clash !"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*