One Planet Summit : Ali Bongo Ondimba propose un plan de sauvetage efficace de la planète

Le président Ali Bongo Ondimba au One Planet SummitLe président Ali Bongo Ondimba au One Planet Summit

Annonces

Partagez!

Invité par le chef de l’État français à prendre part à la conférence internationale sur le climat mardi à Paris, le président Gabonais a fait des propositions, des annonces et donner une contribution financière de son pays sur l’initiative d’adaptation. Des faits assez importante qui n’ont pas manqué de captiver toutes les attentions et le respect de la communauté internationale.

Ce n’est plus un secret pour personne, Ali Bongo Ondimba et le président français Emmanuel Macron sont de très bons amis. D’ailleurs, dès son ascension à la magistrature suprême française, le jeune Macron avait manifesté sa volonté et son désir de vite commencer à travailler avec Ali Bongo Ondimba. Aujourd’hui, on peut dire sans risque de se tromper qu’entre les deux chefs d’État existe une véritable complicité. Arrivé à Paris à l’invitation du président français, Ali Bongo Ondimba s’est adressé au monde entier.

Dès l’entame de son propos au One Planet Summit, Ali Bongo Ondimba a remercié son ami Macron de l’initiative prise par lui en organisant une telle rencontre. Puis, il a livré un message plein de sagesse, d’humilité et d’enseignements.

Le chef de l’Etat gabonais pense que les participants à ce sommet que sont les chefs d’État et de gouvernement ne sont que comme de mauvais élèves qui se retrouvent chaque année pour étudier les causes de leurs échecs. Mais même si l’échec semble prendre le  dessus, ces mauvais élèves ne baissent pas pourtant les bras et  restent déterminés à travailler davantage pour réussir.  C’est d’ailleurs, pense-t-il, ce qui fait leur force et la fierté.

Ali Bongo Ondimba porte voix de l’Afrique

Ali Bongo Ondimba a rappelé que l’Afrique qui  pollue moins l’atmosphère avait toutes les raisons de ne pas prendre part à cette rencontre.  Bien conscient du danger que court la planète, l’Afrique est entrée dans la lutte contre le réchauffement climatique en signant l’accord de  Paris sur le Climat en 2015. Aujourd’hui encore, l’Afrique est présente, et Ali Bongo Ondimba a souligné qu’elle peut apporter des solutions aux problèmes climatiques.

De ce fait, Ali Bongo Ondimba propose  que le système financier et bancaire mondial  invente des mécanismes originaux d’appui à l’adaptation et à l’atténuation. Ceci permettra par exemple, que les prêts servant à la construction d’infrastructures relevant de l’atténuation, comme les barrages hydroélectriques, ou relevant de l’adaptation, comme les digues ou les canaux, soient affectés d’un Label Climat offrant des taux et conditionalités préférentiels.

De même, le chef de l’État Gabonais a annoncé le lancement auprès des État de l’Union africaine une campagne de mobilisation de fonds en faveur de l’initiative  africaine. Ali Bongo Ondimba pense qu’il sera question ici de montrer à la communauté internationale l’engagement des pays africains et surtout la volonté du respect de l’accord de Paris et protéger la planète. Le président de la République a initié une collecte de fond en faveur de l’initiative africaine. A cet effet, il a ouvert le bal de contributions en apportant une somme de 500.000 dollars à l’initiative africaine sur l’adaptation.

Il a précisé que face à la vulnérabilité de l’Afrique, par rapport  aux changements climatiques, l’initiative d’adaption vise à accélérer la mise en œuvre de mesures concrètes et qui nécessitent pour son démarrage un budget estimé à 5 millions de dollars d’ici 2020.

LIRE AUSSI  L’Afrique : Continent aux ressources inégalables

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Destin Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Laisser un commentaire