Congo: Les criminels« bébé noir » de retour à Brazzaville

Annonces

Partagez!

Ces criminels dont l’âge varie entre 15 et 20 ans sèment actuellement la terreur dans les quartiers de la capitale congolaise.

Ils étaient quasiment absents de la scène depuis deux ans. Mais depuis quelques semaines, les criminels « Bébé noir » encore appelé « Kaluna » font de nouveau parler d’eux à Brazzaville.

Ces enfants dont l’âge varie entre 15 et 20 ans terrorisent les populations dans les différents quartiers de la capitale congolaise. À Poto-poto, ils agressent, braquent, pillent. On les accuse d’être même à l’origine de certains assassinats.

Cette délinquance juvénile a pris des proportions inquiétantes si bien que les populations apeurées doutent désormais des capacités des forces de l’ordre à mettre fin à ce banditisme juvénile.

Pourtant, certains parlementaires à l’instar du député du troisième arrondissement de Brazzaville, Jean de Dieu Kourissa croient toujours à la capacité de l’État à pouvoir sécuriser les populations. Le député invite par ailleurs les parents à barrer la voie à cette criminalité infantile.

LIRE AUSSI Congo : Un autre général devant la Cour criminelle de Brazzaville

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Mballa
Destin Mballa, journaliste camerounais.

Laisser un commentaire