Burkina : Les travailleurs des médias publics marquent un arrêt de travail

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ads

Partagez!

Les travailleurs des médias publics ont entamé ce 4 mars 2020 un arrêt de travail.

Les agents des médias publics ont déserté les bureaux ce 4 mars 2020. Ils observent un arrêt de travail pour protester contre une décision prise par le ministère de la communication.

Le département de tutelle a en effet affecté 322 agents pour nécessité de service et d’autres pour situation irrégulière. Les agents sont remontés contre cette décision qu’ils jugent arbitraires et ont un relent de sanctions.

A l’issue d’une assemblée générale ce 4 mars 2020, les travailleurs ont décidé d’observer un arrêt de travail immédiat jusqu’à nouvel ordre. Ce mot d’ordre a été observé aux journaux parlés de la télévision et de la radio publiques dont les éditions de la mi-journée n’ont pas été tenues.

A noter que le SYNATIC, le syndicat des agents des médias publics, est en de mauvais termes avec le ministère de la communication sur le statut particulier des médias d’Etat.

Lire aussi Burkina : Trois militaires tués au Nord

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Abdoulaye TRAORE
Correspondant Africtelegraph au Burkina.

Be the first to comment on "Burkina : Les travailleurs des médias publics marquent un arrêt de travail"

Laisser un commentaire