Congo : Paulin Makaya condamné par le tribunal de Brazzaville

Paulin Makaya

Annonces

Partagez!

Le président de l’Unis pour le Congo (UPC), opposant au régime de Denis Sassou Nguesso, a été arrêté lundi. Il est poursuivi pour trouble à l’ordre public. Le tribunal a requis deux (2) ans d’emprisonnement ferme à son encontre.

Proche de feu Bernard Kolelas, éphémère premier ministre pendant la guerre civile de 1997, Paulin Makaya est tombé dans le filet de pouvoir de Brazzaville. Il lui est reproché d’avoir organisé et participé à une manifestation non autorisée en octobre 2015. Celle-ci visait un soulèvement populaire contre le référendum constitutionnel qui autorisait Sassou Nguesso à briguer un nouveau mandat présidentiel.

Le tribunal, par la voix du président de la chambre correctionnelle Valerien Endenga, l’a condamné à deux ans d’emprisonnement ferme. Il devra également payer 2,5 millions de FCFA d’amande.

Au mois de juin dernier, le ministère public avait requis cinq ans de prison ferme, et cinq millions d’amande contre l’opposant. Mais, ses avocats ont interjeté appel, en qualifiant ce verdict d’injuste et illégal.

Rentré au Congo en fin d’année 2014 après 17 ans d’exile, Mr Makaya demeure un farouche opposant au régime de Brazzaville. Sa condamnation est diversement commentée par les Congolais.

Un militant de l’UPC, Eloi Destin Sikoula a déclaré à la presse que « le pouvoir voulait faire plaisir ».

Pour sa part, Me Yvon Eric Ibouanga, avocat de Paulin Makaya a laissé entendre que la juridiction d’appel sera sollicitée.

Lire aussi : Congo – Brazzaville : L’opposant Makaya sera jugé pour troubles à l’ordre public

Comments

commentaires

Actualité africaine

About the Author

Lazard Obiang
Lazard possède 10 ans d'expérience dans le journalisme en ligne. Il s'occupe pour AfricTelegraph de l'actualité politique et économique au Cameroun, au Gabon et au Congo. Il travaille avec différentes presse en ligne au Gabon notemmant lenouveaugabon.com.

Laisser un commentaire